Marsannay

par Youk  -  17 Octobre 2005, 22:00  -  #4.1. Vins (Vins de Bourgogne)

Marsannay

Le "Marsannay" au-delà de sa situation privilégiée de première appellation viticole pour entrer en Côte de Nuits, offre le particularisme des grands vins aux trois couleurs, rouge, blanc, rosé, unique en Bourgogne.

"Marsannay" est l'une des plus récentes des A.O.C. de la Bourgogne (1987). Le "Marsannay" ainsi dénommé Porte d'Or de la Côte de Nuits, commence au Nord par un terroir d'exception le "Clos du Roy" et prend fin au Sud avec "Les Champs Perdrix".


Trois communes sont concernées par l'A.O.C. Marsannay, ce sont : 
CHENÔVE - MARSANNAY LA CÔTE - COUCHEY
 

Marsannay


PRINCIPAUX GRANDS CRUS

Aucun

PRINCIPAUX PREMIERS CRUS

Aucun

 


 

SURFACES DE PRODUCTION

Les surfaces aptes à être plantées représentent :
- 312 ha pour le Marsannay rouge ou blanc
- 200 ha pour le Marsannay rosé

La récolte moyenne aujourd'hui est de :
- 5500 hl de Marsannay rouge (70%)
- 240 hl de Marsannay blanc (10%)
- 1500 hl de Marsannay rosé (20%)



SOLS

 

Le vignoble est exposé à l'est et au sud, sur des pentes assez douces comprises entre 260 et 320m. Les sols sont brun foncé, secs, de composition calcaire-marne-argile, comportant des cailloux et graviers favorables à un bon drainage naturel.


DUREE DE CONSERVATION  

Les vins rouges bénéficient presque toujours d'un bon potentiel de vieillissement : 5 à 10 ans en années normales, et 20 ans facilement lorsque les récoltes sont plus tanniques ou concentrées.
Les vins blancs se dégustent bien à partir de 2 à 3 ans, et affinent toutes leurs promesses durant 8 à 10 ans.
Les rosés ne sont jamais aussi friands, fruités et glissants que jeunes. Il est toujours avantageux d'en profiter dans leurs premiers 12 ou 24 mois.

 



SIGNES CARACTERISTIQUES  

 

Les rouges attirent l'œil par leur belle couleur. Leur bouquet intense et puissant conjugue à merveille les fruits rouges (cerise, mûre sauvage et cassis) et les senteurs de sous-bois, voire animales et musquées dans certains climats. On y décèle souvent une touche de violette et de mimosa. Les tannins, souvent fins, donnent à ces vins souplesse et harmonie.

Les rosés, tendres et fruités, sont supportés par une bonne puissance et une vivacité qui leur évite toute mollesse. Leur couleur rosée tire sur la tonalité groseille. L'arôme évoque la vendange fraîchement écrasée et la pêche.

Les blancs s'offrent à l'œil avec une belle robe dorée et se livrent au nez avec éclat, intensité et franchise. Comme tous les grands blancs de la Côte, on y décèle les fleurs et les fruits frais et secs, le miel quand ils vieillissent. Leur singularité ici est sans doute leurs beaux arômes de jasmin, d'acacia, d'amande et de citronnelle. Souples, amples et gras, ils sont remarquablement persistants.

 

 

 Retour

AUDE WIE 04/02/2006 02:57

la photo du patelin des Marsouin est vieile nan ? parce que en 91 j'ai vu que des castors des casino et autre joyeuserie l'autour de l'eglise a pas changer toujours le café a côté comme a couchey ou brochon ( ou le joli chateau recouverti en lycée est une merveille et la miniature de chambord " ( je prefère la Rochepot parce que ce chateau est unique en france et le coin fabuleux !j'ai des photo NB de Ruffey les Baune de 90 si tu veux ( pas de peloches a pentecôte tout fermé lol) c'est juste par e que c'est a côté de Comblanchien que peu de gens connaissent de par la france pourtant ils marchent presque tous dessus dans les nouvelles ou presque admisistrations françaises même a marseille ce marbre de Comblanchien est superbe et tres specifique !
pour ton enigme moi je penche pour un e cave a roquefort j'en ai visitée une du genre avec des pavé tout scultés comme il semble sur cette photo ! mais je connais mal le coin !
des anecdotes j'en ai en pagaille sur dijon chen^ve marsannay -la COTE( y'a le bois aussi qui n'est pas viticole ) couchey (avec les couchetoisis !je crois )brochon fixin et chambertin tu tourne a main gauche et tu va sur beaune quoi ! lol tu suis le goudron savais-tu que de dijon a chembertain sur le talus a main droite en allant sur la dep il y avait avant 1958 un train qui a laissé ses traverses de bois jusqu'en 1962 !et qui rasait les tois premiere maison de marsannay a coté de la frontière chenôve ? pas si vieux c'était d'apres les souvenirs de famille un train a bois une loco , puis une micheline qu'on a pu vu vers les années 50/55 ! ces trucs la c'est des histoires réelles de vieux a qui ça cassait le careaux lol et moi j'adore ! a pas 100metre de la pancarte Marsannay la cote a main droite il y avait une carrière et devant un petite baraque a pignon d'une piece ou il y avait le garde de la carrière qui fut achetée en 1963 remblayée puis mainnnant construite avec des castors ces baraque qui n'on pour herbe que le passage d'un bagnole ! c'est defigurant ces merdes ! saut un mini pavillon avec un immence garage a côté en dur sur un terrain de mille mettres sur 26 ! qui est plutôt reviendra a ma pomme et ma soeur lol on a le nom de marsannay en venant de Dijon jute sur le milulettre du mur ma mère y est quelque fois ce terrain a été acheté en 1953/54 lol !
puis apres on a eu la barraque a retapée a ruffey bref le coin a tant changé que cette petite baraque a l"air incongrue dans le paysage ! ou il y a des castor on avait et la vigne et des cerisier aigre doux que mon tonton confiseur raflaut pour les chocolats HUMMMM!
MDR: pour ce qu'on arrive a tirer des vigne de Marsannay la côte je suis assez septique .......sauf si on melange tous les grappage de la route des "grands culs" lol
a tout' et merci de ton com

missmio 07/01/2006 14:17

Le Marsannay blanc avec une salade crevettes, avocat, ce n'est que du bonheur !

25.12 30/11/2005 12:33

Le rosé j'ai jamais gouté en bourgogne
je vais en chercher une bouteille

semiramis 24/10/2005 23:51

A Noel plutot que du vin, je vais offrir à mon beau-père le lien sur ton blog ... ça me coutera moins cher ... ;-)

David 13/12/2005 18:21

 C'est encore moi qui paie !
Amicalement, Youk