Viollet-le-Duc

par Youk  -  21 Octobre 2005, 22:00  -  #2.2. Histoire (Personnalités)

Viollet

Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc (Paris, 27 janvier 1814 - Lausanne (Suisse), 17 septembre 1879) est un architecte français, connu surtout pour ses restaurations de constructions médiévales.

 


 

Au début des années 1830, un mouvement de restauration du patrimoine médiéval apparut en France. Prosper Mérimée demanda à Viollet-le-Duc, de retour d'un voyage d'études en Italie, de restaurer l'abbaye de Vézelay. Ce travail marqua le commencement d'une longue série de restaurations.

Vezelay

Vézelay

Pendant toute sa carrière, il prendra des notes et des croquis, pas seulement des constructions sur lesquelles il travaillait, mais aussi des constructions romanes, gothiques et Renaissance qui devaient être bientôt démolies. Son étude de la période médiévale et de la Renaissance ne s'est pas limité à l'architecture : il s'intéressa aussi au mobilier, aux vêtements, aux instruments de musique, à l'armement…

Son point de vue sur la restauration est remarquable et s'oppose à la simple conservation : « Restaurer un édifice, ce n'est pas l'entretenir, le réparer, ou le refaire, c'est le rétablir dans un état complet qui peut n'avoir jamais existé à un moment donné. » En application de ces principes, Viollet-le-Duc modifia irrémédiablement plusieurs monuments mais ceci permit souvent de les sauver, ce qui explique que son œuvre soit controversée.

Il est aussi historien et surtout théoricien de l'architecture. À ce titre, il tentera de s'imposer à la chaire d'histoire de l'architecture de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (expérience vaine, en raison d'une cabale menée par Julien Guadet - qui prendra sa place - et par Jean-Louis Pascal). Il sera ensuite, en réaction contre l'enseignement de la rue Bonaparte, à l'origine de la création de l'École spéciale d'architecture, boulevard Raspail. Ses idées inspirèrent nombre de ses contemporains, des créateurs de l'art nouveau au tournant du XXe siècle et trouvèrent même un nouvel essor au travers de réalisations récentes.


 

Œuvres

Toute son œuvre a d'abord été publiée en fascicules puis en livres :

Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVe siècle (1854 à 1868) ;
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque carolingienne à la Renaissance (1858 à 1870) ;
Entretiens sur l'architecture (en 2 volumes) (1858-1872).
Description du Château de Coucy (1875)
Description du Château de Pierrefonds (1857)

Pierrefonds

Pierrefonds


La cité de Carcassone (1888)

 

Carcassonne

Carcassonne

 


 

Quelques-unes de ses restaurations :


Églises :


Sainte-Marie-Madeleine (Vézelay)
Notre-Dame de Paris (Paris)
Basilique Saint-Denis (Paris)
Saint-Louis (Poissy)
Semur

Saint-Nazaire (Carcassonne)
Basilique Saint-Sernin (Toulouse)
Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Clermont-Ferrand
Hôtels de ville :
Saint-Antonin-Noble-Val
Narbonne


Châteaux :


Château de Pierrefonds
Cité de Carcassonne
Château de Coucy
Château d'Abbadie

 


 

Retour

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Viollet_le_duc