Fénelon

par Youk  -  21 Octobre 2005, 22:00  -  #2.2. Histoire (Personnalités)

Fénelon

François de Pons de Salignac de La Mothe-Fénelon (6 août 1651, château de Fénelon, Périgord, 1651 - 7 janvier 1715, Cambrai), dit Fénelon, est un homme d'église et écrivain français.


 

Biographie

Il se distingue par son aptitude à l'enseignement et à la direction des âmes, et est nommé précepteur du duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV. Archevêque de Cambrai en 1695. Tôt rallié au quiétisme professé par Mme Guyon, il fait paraître une Explication des maximes des saints sur la vie intérieure en 1697, ouvrage condamné par le pape. Fénelon se soumet et, disgracié par le roi, doit se retirer dans son diocèse de Cambrai, où il fut un prélat irréprochable. Un chapitre des mémoires de Saint-Simon est consacré à sa mort, en des termes plutôt élogieux.

Vers 1700, il habita quelque temps en Belgique dans une demeure, longtemps appelée « la Belle Maison », se trouvant aux limites des communes de Pâturages et d’Eugies.


 

Bibliographie


Traité de l'éducation des filles (1687)
Réfutation du système du père Malebranche sur la nature et la grâce (1688)
Explication des maximes des saints sur la vie intérieure (1697)
Les aventures de Télémaque (1699)
Lettre sur les occupations de l'Académie (1714)
Dialogues des morts composés pour l'éducation d'un prince (1700)
Démonstration de l'existence de Dieu, tirée de la connaissance de la Nature et proportionnée à la faible intelligence des plus simples (1712)
Fables et opuscules pédagogiques (1718)

 


 

Retour

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fénelon