La moutarde de Dijon, c'est fini !

par David (Netbourgogne)  -  21 Novembre 2008, 10:14  -  #5.1. Gastronomie (Recettes bourguignonnes)

D'après le Figaro, "les ventes de moutarde baissent et 296 suppressions de postes sont programmées parmi les 486 salariés d'Amora Maille. Cette filiale d'Unilever s'apprête à fermer son usine historique de moutarde à Dijon, celle de cornichons à Appoigny (Yonne) ainsi que sa plate-forme logistique locale. Le groupe souhaite rassembler mayonnaise, moutarde, vinaigre et cornichons sur un seul site, à Chevigny (Côte-d'Or), où il va investir 26 millions d'euros et créer 52 emplois."

 

D'après Unilever-Amora, "la marque AMORA voit le jour en 1934, héritière d’un savoir-faire depuis le 18ème siècle en vinaigre et en moutarde. Depuis, AMORA s’est imposée comme la marque préférée des Français et la référence du marché des sauces froides et des condiments."

 

C'est une page de l'histoire, du patrimoine et de la culture bourguignonne en général, dijonnaise en particulier, qui se tourne...

 

Georges Marguin 06/12/2008 13:26

Je trouvais depuis quelques temps que la moutarde Amora n’était pas aussi bonne. Je n’ai pas eu de plaisir avec mon dernier pot, hyper salé et n’ayant plus assez le goût de moutarde que je connais depuis tant d’années. Si on veut du sel on a une salière, ce qu’on veut c’est de la moutarde ! J’allais d’ailleurs écrire à Amora, mais peine perdue, je ne savais pas qu’Unilever avait racheté Amora en 2000 !
 
J’ai lu sur un forum que voulant faire trop de qualité on n’est plus concurrentiel, ce qui est faux, même chères les moutardes Amora et Maille se vendent parfaitement bien et fournissent de très bons bénéfices. On dit aussi que les graines de moutarde du Canada nous coûtent plus cher maintenant, mais avant on cultivait la moutarde en France, il y en avait un peu partout. Les importations coûtent cher et la qualité n’est pas forcément là.
 
Quand on vend à Unilever il faut bien comprendre que ce n’est pas l’équipe française qui intéresse, juste le savoir faire, l’étude des équipements et méthodes, les brevets et la notoriété de la marque. Ensuite avec tout ça en poche, il est très facile d’aller faire fabriquer en Europe de l’Est ou en Asie.
 
Normalement il ne devrait plus être possible de marquer «de Dijon» sur les pots… mais on dira que c’est un nom générique, pas l’idée du lieu de production.
 
Une proposition : Appuyés par les politiques de Dijon, les employés sans travail vous devriez créer une nouvelle marque, vraiment de Dijon, avec la meilleure qualité (arrêtez le sel !) et faire savoir qui vous êtes, faire savoir que la vraie, c’est vous !!! Je changerai très facilement de marque pour «l’amour du goût», pour la sauvegarde de l’activité française, et je ferai suivre l’information à tous mes contacts et eux aux leurs.
 
Merci, avec plein d’espoir…

David (Netbourgogne) 30/12/2008 17:27


Même si Maille et Amora appartiennent au même groupe, on peut tout de même considérer que Maille est d'une qualité un peu supérieure à Amora. Au moins par le mode de production.


nico 26/11/2008 00:54

"Cependant, d'autres concurrents sont bien milleurs, par ex, la moutarde fin gourmet de Maille!"
dracuss fait pas style tu ty connait MDR
AMORA ET MAILLE C'EST PAREIL, AMORA A RACHETE MAILLE IL Y A PLUS DE 5 ANS DONC YA PAS DE CONCURRENT MDR

Thaïs 22/11/2008 21:08

en fait si j'ai bien compris la "moutarde de Dijon" pourrait être fabriquée n'importe où. C'est une recette mais pas une appellation controlée. Il faut en profiter pour relancer "la moutarde de Bourgogne" (qui une IGP:indication géographique protégée)...

Pascal Minguet 22/11/2008 08:30

Oui c'est du grand n'importe quoi.
Un groupe facebook vient d'être crée - Pour la moutarde reste "maide in Dijon", allez y.  Nous sommes déjà 1700 en moins 8 heures.
Unissons nous, on ne doit pas détruire ce type de patrimoine.

David (Netbourgogne) 26/11/2008 13:45


Vous pouviez donner l'adresse du groupe.


:0075:D@net :0010: 21/11/2008 23:07

La moutarde de Dijon délocalisée ! On marche sur la tête...
Bonne nuit.
D@net.
P.S.: Plus de nouvelle de Fredo et de Nico, sais-tu qq chose ?

David (Netbourgogne) 30/12/2008 17:29


Fredo a une vie bien remplie, en raison de ses nouvelles attributions municipales.
Nico est désormais à Cuba et semble bien profiter...
Amicalement.


Phil 21/11/2008 16:49

Pour info Dracuss, Amora et Maille font partie du même groupe....donc erreur de stratégie marketting ou volonté délibérée de vouloir laisser disparaitre une marque "générique" vieillote et qui en terme de marge est moins rentable ?

En tout cas c'est bien dommage pour les Dijonnais et une bâtisse du Quai Nicolas Rollin va disparaître.

Catherine 21/11/2008 14:29

Réjouissons nous bientôt nous aurons de la moutarde de Dijon made in China avec quelques additifs chimiques supplémentaires qui tenterons, sans succès, de faire disparaitre les irréductibles éduens élevés à la moutarde forte .

Niconippon 21/11/2008 14:15

Tu lis le Figaro toi ????????

David (Netbourgogne) 26/11/2008 13:45


Il faut bien s'ouvrir l'esprit de temps en temps...


dracusss :0073: 21/11/2008 12:28

Même si je compatis pour les futurs licenciés, il n'est pas étonnant que cette situation se crée... Tout d'abord parce qu'Amora n'est pas 'réellement' la moutarde préférée des français mais celle qui a su s'imposer via d'excellentes campagnes marketing et publicitaires...Le soleil, les verres schtroumpfs, etc, tous ces éléments ont permis à la marque de se démarquer des concurrents et ainsi d'être leader sur le marché...

Cependant, d'autres concurrents sont bien milleurs, par ex, la moutarde fin gourmet de Maille!
Lorsque la strategie marketing déraille, le gout reprend lap première place dans le choix du consommateur

David (Netbourgogne) 26/11/2008 13:44



Bonjour,


je tiens à préciser que Maille et Amora font partie du même groupe industriel, Unilever. D'ailleurs, à Dijon, vous pouvez visiter à Dijon la maison de la moutarde Maille où sont vendus des
produits des 2 marques.