Le Royaume de Bourgogne

par David - Netbourgogne  -  26 Juillet 2006, 13:45  -  #2.1. Histoire (Généralités)

Rois Burgondes

nc-nc : Gondicaire (Gundicar)
nc-437 : Gonthier (Gunther)
437-480 : Chilpéric Ier (Hilperic)
480-516 : Gondebaud (Gundobald), fils de Gondioc
516-524 : Saint Sigismond (Sigismund), fils du précédent
524-534 : Godomar III, frère du précédent.

Conquête mérovingienne

En 534, le royaume est conquis par les fils de Clovis Ier et partagé entre :
Théodebert Ier († 548)
Childebert Ier († 558)
Clotaire Ier († 561)

Les fils de Clovis Ier achèvent la conquête du royaume des Burgondes en 534 et se le partagent entre eux. À la mort de Clotaire Ier en 561, la Bourgogne devient un royaume, gouverné par des rois mérovingiens. Avec l'Austrasie et la Neustrie, c'est l'un des trois royaumes des Francs.

Royaume franc de Bourgogne

561-592 : Gontran Ier, fils de Clotaire Ier
592-596 : Childebert II, fils de Sigebert Ier, neveu du précédent
596-613 : Thierry II, fils du précédent
613-613 : Sigebert II, fils du précédent
613-629 : Clotaire II, fils de Chilpéric Ier, petit-fils de Clotaire Ier, cousin du précédent
629-639 : Dagobert Ier, fils du précédent
639-657 : Clovis II, fils du précédent
657-673 : Clotaire III, fils du précédent
673-673 : Thierry III, frère du précédent
673-675 : Childéric II, frère du précédent
675-691 : Thierry III, de nouveau
691-695 : Clovis III, fils du précédent
695-711 : Childebert III, frère du précédent
711-715 : Dagobert III, fils du précédent
715-721 : Interreigne
721-737 : Thierry IV, fils du précédent
737-743 : Interreigne
743-751 : Childéric III, fils du précédent

Période carolingienne

751-768 : Pépin le Bref, de la famille des Carolingiens
768-771 : Carloman Ier, fils du précédent
771-814 : Charlemagne, frère du précédent

Les Carolingiens issu des Pépinides, maires du palais d'Austrasie, puis de Neustrie et enfin de Bourgogne depuis 687, succèdent aux Mérovingiens dont ils réunifient les différents domaines.

Dans l'empire de Charlemagne, la très grande Bourgogne est composée de la Basse-Bourgogne à l'ouest de la Saône, la Haute-Bourgogne au nord du Jura, la Bourgogne Transjurane au sud du Jura (Suisse actuelle), et la Bourgogne Cisjurane (Lyonnais, Viennois, Dauphiné et Savoie).

Le traité de Verdun de 843 partage cette unité : la Basse-Bourgogne est intégrée à la Francie de Charles II le Chauve, et tout le reste est englobé dans l'héritage de Lothaire Ier.

Lorsque ce dernier meurt en 855, son royaume est partagé entre ses trois fils : la Haute-Bourgogne et Bourgogne Transjurane font partie de l'héritage de Lothaire II, la Bourgogne Cisjurane et la Provence reviennent à Charles de Provence. Quant à Louis, il reçoit l'Italie et le titre d'empereur.

À la mort de Charles en 863, le royaume de Provence passe dans les mains de Louis. Et lorsque ce dernier décède en 875, Charles II le Chauve s'empare des deux royaumes d'Italie et de Provence.

Boson, beau-frère de Charles le Chauve, se fit élire roi de Provence et de Bourgogne le 15 octobre 879 — devenant par la même le premier roi non carolingien des États francs.

Rodolphe Ier se fait élire à son tour roi de Haute-Bourgogne ou Bourgogne transjurane en 888.

Hugues d'Arles, qui gouvernait le royaume de Provence, le concède en 934 à Rodolphe II, roi de Bourgogne transjurane. Le nouvel ensemble sera le deuxième royaume de Bourgogne-Provence aussi appelé royaume d'Arles. Il subsistera jusqu'en 1032. Il est ensuite absorbé dans le Saint Empire romain germanique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_rois_de_Bourgogne

http://fr.wikipedia.org/wiki/Royaume_de_Bourgogne