365 jours en Bourgogne

par David - Netbourgogne  -  20 Octobre 2007, 22:00  -  #2.3. Histoire (365 jours en Bourgogne)

21 octobre 1474 :

La Guerre de Bourgogne est un conflit qui opposa du 21 octobre 1474 à 1477 les États Bourguignons à la Confédération Suisse. Ce conflit déborda du cadre suisse et se solda par l'effondrement de la puissance bourguignonne.

Avant 1468 les Habsbourg étaient en litige avec la Confédération Hélvétique depuis que les Suisses s'étaient révoltés et avaient acquis leur indépendance. Ils commençaient même à menacer l'Autriche. Sigismond de Habsbourg, archiduc d'Autriche, cherchant vers 1468 un allié dans sa lutte contre les Suisses, se heurta au refus de Louis XI, mais acquit le soutient de Charles le Téméraire par le traité de Saint-Omer (9 mai 1469). En échange, Charles reçut en viager les possessions habsbourgeoises en Haute-Alsace. La Bourgogne devint alors voisine de la Suisse et Pierre de Hagenbach, le nouveau bailli bourguignon, prit des mesures commerciales et économiques qui inquiétèrent les villes impériales rhénanes. La Ligue Alémanique se forma entre plusieurs villes germaniques : Strasbourg, Bâle, Mulhouse et Berne.

Cependant, Sigismond, insatisfait du Téméraire, négocia la paix avec la Confédération, les 30 mars et 4 avril 1474. Sans qu'il y ait de rapport de cause à effet, Pierre de Hagenbach fut arrêté à la suite de révoltes parmi ses troupes et exécuté le 9 mai par les alliés rhénans des Suisses. Son frère le vengea en dévastant la Haute-Alsace; la Ligue Alémanique répondit en envahissant la Franche-Comté et les Bourguignons furent battus à Héricourt le 13 novembre 1474. Charles le Téméraire, occupé par le siège de Neuss n'intervint pas dans le conflit et les Bernois attaquèrent et occupèrent une partie du comté de Vaud, possession de la maison de Savoie, un allié de la Bourgogne.

Ce n'est qu'au début de 1476 que le duc de Bourgogne attaque Fribourg et Berne et met le siège devant Grandson, mais il doit rapidement faire face à toutes les troupes hélvétiques et à celles de leurs alliés. Il est battu à deux reprises à Grandson le 2 mars 1476, puis à Morat le 22 juin 1476. Le 16 août 1476, les Suisses négocie la rétrocession du pays de Vaud contre la neutralité de la Savoie.

Charles le Téméraire se tourne contre le duché de Lorraine, qui sépare en deux ses états, qui vient de se révolter et dont le duc avait prété main forte aux Suisses. Il est battu et tué lors de la bataille de Nancy le 5 janvier 1477 par les troupes lorraines, alsaciennes et suisses.

A la mort du Téméraire, Louis XI occupe le duché de Bourgogne, l'Artois et la Picardie, tandis que Marie de Bourgogne, la fille de Charles de Téméraire, épouse Maximilien de Habsbourg. C'est ainsi que commence le litige entre les rois de France et la maison des Habsbourg.

La Confédération suisse n'obtint pas de gains territoriaux de cette guerre, mais fut ensuite reconnue comme une puissance militaire importante. C'est cette guerre qui fit la renommée des mercenaires suisses.