La cave idéale

par David - Netbourgogne  -  16 Août 2006, 07:00  -  #4.1. Vins (Vins de Bourgogne)


La structure de la cave

Votre cave à vin peut se composer de pierre ou de brique, être aménagée dans un placard isolé, prendre place dans une partie retirée d'une pièce ou plus simplement, prendre la forme d'un cellier d'appartement.

Pour ceux qui ont un espace libre au sous-sol ou dans la cave, la pièce ou le local réservé au vin doit être parfaitement étanche, murs comme sol. De préférence, les murs seront en pierre ou maçonne et le sol de terre battue recouverte de gravier.

Pour ceux qui ne bénéficient que d'un espace restreint, placez un thermomètre et un hygromètre dans différentes pièces de la maison pendant une période de 24 heures afin de déterminer l'emplacement idéal de votre cellier dit d'appartement. Il ne vous restera plus qu'à isoler et aérer la pièce.

Certaines armoires spécialisées sont en fait des réfrigérateurs dont la température est réglée entre 10 et 12°C.

Les caractéristiques d'une bonne cave

L'aération
L'aération assure un renouvellement de l'air sans créer de courant. Une bonne aération favorise un environnement dépourvu de mauvaises odeurs et régularise l'humidité.

La température
Une température constante est souhaitée puisque le vin réagit mal aux changements brusques de température. La température idéale se situe entre 8°C et 15°C. À moins de 8 degrés, le vin vieillit très lentement, alors qu'à plus de 15 degrés, il vieillit trop vite et peut s'altérer.

La stabilité de la température est aussi importante, sinon plus, que la température elle-même. Évitez de placer votre cellier près d'un calorifère ou d'une plinthe électrique, à cause de la chaleur qu'ils dégagent. Vérifiez l'emplacement de vos tuyaux d'eau chaude, qui peuvent faire monter la température. Isolez-les si nécessaire.

L'humidité
Un manque d'humidité pourrait occasionner le dessèchement des bouchons de liège et l'oxydation du vin, et un surplus d'humidité pourrait faire pourrir les caisses de carton, les étiquettes et parfois même les bouchons. Mais ni les bouteilles de vin ni la maturation du vin ne seront affectées par l'humidité, à moins que le vin soit conservé dans un baril de bois. Il est tout de même recommandé de préserver un taux d'humidité variant entre 60 % et 80 %. Si le taux d'humidité est inférieur, gardez un seau rempli d'eau sur le sol. En cas d'humidité excessive, utilisez un déshumidificateur portatif.

La lumière
Le vin (le vin blanc surtout) n'aime pas la lumière. L'idéal est d'avoir une cave à vin obscure, où on a pris soin de bloquer le passage à toute entrée de lumière, notamment par la porte. Pour éclairer cet espace, bannissez les luminaires fluorescents, qui pourraient altérer la qualité du vin.

Attention aux portes vitrées. Optez plutôt pour une porte pleine. Prévoyez une peinture foncée à l'intérieur de votre cave à vin. Il faut aussi être vigilent lorsque l'on opte pour un cellier avec éclairage intégré; la lumière pourrait y demeurer allumée par accident.

Les points sensibles

Les odeurs
Évitez d'entreposer des produits chimiques, des fruits ou des légumes dans votre cave à vin. Comme le vin respire, les odeurs pénètrent à travers le bouchon. Pour cette même raison, n'entreposez pas les bouteilles dans les caisses de carton originales, qui réagissent mal à l'humidité. La pourriture créant des odeurs, elles sont conseillées pour un usage temporaire seulement. Ne gardez pas les bouteilles dans le papier de soie.

Les vibrations
On dit que le calme est l'ami du vin, il n'aime pas les vibrations qui l'empêchent de s'épanouir et abîment les vieux vins. Attention aux vibrations causées par le train, le métro, les appareils ménagers ou encore une circulation dense. Évitez donc de placer votre cellier près de la machine à laver ou du chauffe-eau, compte tenu des vibrations qu'ils émettent. Évitez aussi de déplacer vos bouteilles.

Les casiers

Les casiers en métal, pour leur rapport qualité-prix et le grand nombre de bouteilles qu'ils peuvent contenir. Leur structure est habituellement équipée de pattes de fixations murales. Préférez les modèles traités contre la rouille.

Les casiers en plastique, avec ouverture latérale. Le plastique est insensible à la lumière et n'absorbe pas les odeurs. Ces casiers facilitent le transport lors d'un éventuel déménagement.

Les casiers en bois, achetés tout faits, fabriqués de bois dur ou de bois exotique. Attention à la moisissure; posez-les sur des tasseaux au sol.

Les casiers en polystyrène offrent de bonnes conditions de conservation. Ils sont de bons isolants thermiques, limitant les variations de température trop raides. Ils absorbent aussi les vibrations et protègent de la lumière.

L'entreposage

La position des bouteilles
Les bouteilles de vin doivent être entreposées couchées afin que le liquide demeure continuellement en contact avec le bouchon.
Les étiquettes doivent se révéler bien lisibles. Pour éviter qu'elles décollent, maintenez les étiquettes à l'aide d'élastiques ou protégez-les en les badigeonnant de fixateur à photos dilué.
Les bouteilles doivent être rangées de manière à ce que vous n'ayez pas à bouger une bouteille pour en prendre une autre.

La disposition des bouteilles
Pour bien ranger vos bouteilles, placez au bas de vos casiers les vins blancs et rosés, au centre les liqueurs, et plus haut les vins rouges.

La gestion de cave
Bien savoir gérer sa cave à vin est tout aussi important que l'entreposage.

Vous pourriez garder un livre de cave identifiant vos bouteilles. Exemple : colonne vin acheté, colonne vin consommé et colonne information spéciale, à tenir à jour.

Bonne cave !

source : http://www.globetrotter.net/gt/habitation/coin_rona/024_001.asp

missmio 16/08/2006 13:39

Pour bien conserver les étiquettes, on peut entourer les bouteilles d'un film plastique transparent, mais juste sur l'étiquette !! Tu fais visiter ta cave ?