365 jours en Bourgogne : 30 mars

par David - Netbourgogne  -  29 Mars 2007, 22:00  -  #2.3. Histoire (365 jours en Bourgogne)

30 mars 1474 :

La combinaison fortuite de tout un faisceau d'événements amena la Confédération des VIII cantons (Suisse) à se mêler directement de la politique européenne entre 1474 et 1477. Le duc d'Autriche Sigismond de Habsbourg cherchait depuis 1468 un puissant allié pour mieux se défendre contre les Confédérés. S'étant heurté au refus du roi de France Louis XI, Sigismond se tourna vers le rival de Louis, le duc de Bourgogne Charles le Téméraire, qui promit son aide et qui, en contrepartie, reçut en gage les possessions autrichiennes en Alsace (Autriche antérieure), par le traité de Saint-Omer (9 mai 1469). Ainsi le duché de Bourgogne, avec lequel la Confédération avait eu jusque-là des relations vagues, mais amicales, devenait un voisin direct.

Le bailli bourguignon des territoires remis en gage, Peter von Hagenbach, interdit le commerce des grains avec les villes impériales du Rhin; cette politique obligea les puissances voisines à prendre des mesures. Bâle et Strasbourg demandèrent l'aide de Berne, elle-même alliée de Mulhouse qui subissait les tracasseries de Hagenbach. Berne craignait en outre que la Bourgogne ne coupe l'accès aux foires de Genève par les routes du Plateau.

Cependant, Sigismond n'était pas satisfait de son nouvel allié qui, en paix avec les Confédérés, ne souhaitait pas leur faire la guerre pour le compte de l'Autriche. Aussi négocia-t-il, le 30 mars 1474 à Constance, un projet d'accord avec les Confédérés, qui devait mettre fin à leur longue inimitié contre les Habsbourg. Louis XI, adversaire de Charles, serait appelé à arbitrer les questions en suspens. Cette Paix perpétuelle, comme on l'appellera plus tard, sera ratifiée le 2 janvier 1475. C'est aussi à Constance que les VIII cantons, Soleure, les quatre villes impériales du Rhin (Strasbourg, Bâle, Colmar, Sélestat) et les évêques de Strasbourg et de Bâle conclurent une alliance pour dix ans, le 31 mars 1474, et que Sigismond signa la Basse-Union (4 avril 1474) avec les quatre villes impériales et leurs évêques; ces villes aidèrent le duc à racheter les territoires remis en gage à la Bourgogne.

Source : http://www.memo.fr/article.asp?ID=REG_FRA_BOU_003