Le Kir

par Youk  -  3 Octobre 2005, 22:00  -  #5.1. Gastronomie (Recettes bourguignonnes)

Le Kir

Le Chanoine Kir n'a pas inventé la fameuse boisson à laquelle il donna son nom. Mais il eut la bonne idée d'offrir un blanc-cassis (blanc-cass) comme apéritif à tous les visiteurs qu'il recevait en tant que maire de Dijon, dans les Cuisines ducales.

En 1952, il donne à la famille Damidot, propriétaire de la société dijonnaise Lejay-Lagoutte, le droit d'utiliser son nom à des fins commerciales. Pour ne pas peiner les concurrents liquoristes de Dijon, Félix Kir leur donne ensuite la possibilité de faire de même, mais l'antériorité joue en faveur des Damidot, de Lejay-Lagoutte. Douze années de procès sont nécessaires pour permettre à cette société de se voir reconnaître, une fois rendu l'arrêt de la cour de cassation du 27 octobre 1992, l'appartenance exclusive de la marque "Un kir". Depuis, Lejay-Lagoutte est en droit d'attaquer tous les établissements qui propose sur leur carte un kir maison.

A la Libération, le chanoine est élu maire de Dijon. Conseiller général, député de la Côte-d'Or de 1945 à 1967, il est le Doyen d'âge de l'Assemblée Nationale de 1953 à 1967. Il meurt le 26 avril 1968. Il a 92 ans.

Ce commandeur de la Légion d'Honneur (1957) restera pour les Bourguignons un personnage au charisme affirmé.


 Le kir traditionnel est composé d'1/3 de crème de cassis de Dijon et de 2/3 de vin blanc aligoté. C'est un apéritif.

Variantes : Remplacer la crème de cassis par de la crème de mûres ou de la liqueur de framboises, ou encore par de la liqueur de pêches de vigne.

GIGI 24/07/2006 22:38

Le KIR c'est originaire de BOURGOGNE
Merci du renseignement

David - Netbourgogne 25/07/2006 08:55

On ne peut pas faire plus bourguignon que le Kir.