France 3 : le chanoine Kir bientôt à la télé

par Netbourgogne.com  -  16 Septembre 2012, 09:05  -  #2.2. Histoire (Personnalités)

Le célèbre député-maire de Dijon est le héros d'un documentaire et d'une fiction diffusés les 15 et 22 septembre 2012.

A la demande de France 3 Bourgogne, le réalisateur bourguignon Eric Nivot a dressé le portrait du chanoine Félix Kir, un personnage emblématique de la région, à la fois homme politique et homme d'église. La vie de cette personnalité hors du commun est racontée par Eric Nivot. Ce dernier a réalisé deux films, un documentaire de 52 minutes et une fiction de 1h05.

Le documentaire, conçu à l'initiative de France 3 Bourgogne, est construit à partir de documents historiques. Intitulé "Kir, un chanoine dans le siècle", il est diffusé samedi 15 septembre 2012, à 15h20.

Une semaine plus tard – le samedi 22 septembre 2012, à 15h20 - on pourra découvrir la fiction, qui a pour titre "Kir, la légende et son double". L'idée vient de François Chattot, le directeur du Théâtre Dijon-Bourgogne. C'est d'ailleurs lui qui joue le rôle de cet élu atypique, qui a légué son nom au vin blanc-cassis servi lors des apéritifs à la mairie. Aujourd'hui, Kir fait partie des rares noms propres qui sont devenus une marque déposée.

Au total, 28 comédiens et une soixantaine de figurants ont participé au tournage qui a eu lieu du 17 novembre au 21 décembre 2011. L'action se déroule dans les années 1960 à Dijon. On suit le chanoine - alias Francois Chattot - disant la messe à l'église Notre-Dame ou animant une réunion du conseil municipal à l'hôtel de ville de Dijon. On assiste à un meeting tenu par ses opposants à la salle Devosge et au début des travaux de la création du lac Kir.

Le chanoine avait une "personnalité complexe, contradictoire et déroutante", raconte Éric Nivot. Ainsi, cet anti-communiste fit le voyage jusqu'à Moscou en 1964 pour y rencontrer Nikita Kroutchev, premier secrétaire du Parti communiste de l'U.R.S.S.

"Un chanoine qui entre dans la politique professionnelle à l’âge de la retraite, un homme d’église qui devient député-maire de Dijon à 69 ans, un prêtre sécularisé qui, pendant un quart de siècle, grâce à une volonté à toute épreuve et un sens aigu de la communication, accumule les mandats et devient l’élu le plus original et le plus atypique des quatrième et cinquième républiques..." C'est tout cela que j'ai voulu raconter, dit Eric Nivot.

Cette fiction et ce documentaire sont coproduits par France 3 Bourgogne, la société Sensito Films et le Théâtre Dijon Bourgogne, avec la participation du CNC (Centre national de la cinématographie et de l'image animée) avec le soutien de la Région Bourgogne.